Il vous arrive souvent d’entendre les peintres dire : « je fais de la peinture acrylique sur toile? Tous mes tableaux sont en acrylique, Je suis spécialisé dans l’acrylique… » En ce moment, vous voulez bien demander à la personne : « c’est quoi l’acrylique? Il consiste à quoi ?… (en chuchotant avec une voix timide) » Mais la peur d’être pris pour ignorant ou inculte vous l’empêche toujours d’ouvrir la bouche. Ce billet, vient répondre à votre préoccupation.

L’expression peinture acrylique est composé de deux mots : de peinture (du verbe peindre), qui d’après le dictionnaire Le Grand Robert est l’ « action, art de peindre; résultat de cette action. Opération qui consiste à couvrir de couleurs une surface. | Procéder à la peinture d’un mur; faire, finir la peinture d’un mur. » Et du mot acrylique en chimie est un «  liquide, incolore, d’odeur âcre, dont les esters sont polymérisables ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La peinture acrylique est donc « Peinture émulsion obtenue par la dispersion de pigments de couleur, broyés à l’eau, dans un latex (résine thermoplastique) dû à la polymérisation du méthacrylate de méthyle. » Pour vous rendre les choses faciles, retenez tout simplement qu’elle est aussi appelée peinture à l’eau et qu’elle est très appréciée des bricoleurs et des artistes en herbe. Elle est très pratique.

NB : Il se dit que cette technique à de l’eau est créée en 1963 par la marque Liquitex du chimiste Henry Levinson.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le support pour peindre à l’acrylique.

Le support dépend totalement de vos moyens et du rendu/résultat de votre travail. Mais sachez déjà qu’il en existe plusieurs, c’est à vous ou à votre client de faire le choix pour le/son travail. Les plus utilisés pour la réalisation sont : la toile, le carton entoilé et enfin du papier.

Les caractéristiques de l’acrylique :

Elle se caractérise par sa docilité, c’est-à-dire : dilution à de l’eau (sans excès évidement), miscibilité, mélanges faciles à préparer, facilité d’application, polyvalence de supports, faible odeur, très solide et indélébile. Elle se sèche très rapidement, (en quelques minutes). Il est presque impossible d’effectuer des retouches de son tableau si l’on travaille sur plusieurs couches. Au final, les couleurs obtenues sont comparables par leur éclat et leur texture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette matière, n’est compatible au corps gras. Vous comprenez donc que les diluants comme l’huile et  l’essence ne sont pas les bienvenus. Puisqu’il n’existe pas de règle sans exception, sachez qu’il est possible de peindre à l’huile sur une couche d’acrylique. Selon les sources fiables, on peut commencer un tableau à l’acrylique et le continuer à l’huile (et non l’inverse).

Le nettoyage des outils.

Comme les règles d’hygiène demandent : « toujours se laver les mains avant et après chaque repas » Bahh décidément, cette règle s’applique dans tous les domaines, ce n’est pas le peintre qui sera en reste. En dehors d’utiliser les solvants puissants, vous pouvez aussi utiliser de l’eau chaude, du savon ou même du détergent pour vos tissus, pinceaux, et autres. Pour les tâches tenaces, vous avez l’acétone encore appelé alcool pour mettre une bonne couche de propreté.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Suggestion de lecture: pour comprendre la mixture des couleurs et le design pour founders: La thérie de la couleur, pour vos tableaux, voici le lien de l’article de Atn Henri Lotin, https://portfolio.lotincorp.biz/design-founders-la-theorie-de-la-couleur/

Vous vous demandez tous qu’elle est la différence entre la peinture acrylique (à eau ou au latex) et à Glycéro (à huile ou à base de solvant) et comment les reconnaître facilement ? Vous voulez savoir plus sur la peinture ? Vos différentes préoccupations constitueront le prochain sujet.

Si cet article a répondu favorablement à vos attentes, partagez-le avec vos ami(e)s et les ami(e)s de vos ami(e)s. Abonnez-vous à la newsletter et laissez-moi un message.

 

Etienne TALLA. Contacts : (+237) 697.67.26.56 ou tallaetienne94@gmail.com